AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maxime d'Ordalie

avatar

Age : 46
Emploi/année d'étude : Co-directeur
Faculté : Lettres
Citation : " Carte. "

MessageSujet: Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique   Dim 26 Sep - 21:20






[NOT A JOKE. JUST AN ACE.]

Maxime Ambroise d'Ordalie

39 ans
Né(e) le 13 Décembre 1971


Matière étudiée/enseignée : Histoire
Nationalité : Française
Co-directeur


Peter Facinelli



Découvrez Maxime's theme!


“ I Assume, i need no introduction.


Peu de Nômes disposent de la carrure de Maxime, de sa stature, de sa musculature, de son armature, étant haut d'un mètre quatre-vingt quinze pour quatre-vingt cinq kilos.

Une prestance et un charisme nobles, une attitude de leader, une droiture impeccable.

Taillé dans un bloc de granit, de son corps émerge un puissant cou, qui lui même est prolongé par un visage fin, au teint pâle et aux traits de nature presque artistique, aux contours harmonieux et nobles.

Un nez fin, des lèvres constamment fermées qui ne s'ouvrent que lorsqu'il parle, qu'il rit ou sourit, composent un masque flexible qu'il ne se prive pas d'ajuster selon ses besoin. Parfait acteur, il est en mesure d'exprimer n'importe quelle expression du visage sans se démonter ni se trahir.

Ses yeux, d'un bleu acier inébranlable, sont empreint d'une intelligence rare. Son regard est étrange, et puissant: on y trouve une impression de force, un éclat de volonté, qui fait que quiconque le croise est généralement subitement rassuré, détendu, calme. Ou, si ce n'est pas le cas, est subitement frappé d'une stupeur et d'une sourde terreur si insidieuse qu'il est difficile de la percevoir. Cette lueur ambigüe constitue ce charisme magnétique, attractif, qui le définit si bien.


Sur ce visage tombe une crinière blonde, en bataille, qui se prolonge dans sa nuque, et couvre ses deux oreilles quasi-symétrique, ce qui fait que rares sont ceux qui les ont vues, hormis ses conquêtes, lors d'une nuit de douceurs.
Sa peau est particulièrement pâle.


Toujours vêtu de couleurs sobres, il porte la plupart du temps des costumes d'assortiment gris, noirs ou blancs, même s'il n'en revêt les vestes qu'en hiver. Chaussures de cuir noires ou blanches selon la couleur du pantalon, chaque élément de sa garde-robe provient d'une marque de grand luxe. A sa palette de Noble se joint une multiplicité de chaînes, de gourmettes et de chevalières.

Sur le plan Moral, Maxime est une personne ambigüe, difficile à cerner, et ne parle que très peu de lui-même : un surdoué, génial, mais aussi et avant tout un manipulateur maniaque.

D'une part, il manifeste depuis toujours une aptitude étonnante au mensonge, à la tromperie et au calcul. Fin et rusé, il a toujours été capable de résoudre les problèmes qu'on lui posait, n'a fait de sa vie et de la découverte de lui-même qu'un amas inconsidéré de coeurs brisés, de faux amis, et de pantins prêts à tout pour lui.

D'autre part, et son regard de braise ne plaidant pas en sa faveur, il dégage une aura puissante, un magnétisme exceptionnel qui fait naître entre lui et les autres représentants de la gent masculine des relations particulièrement tendues, bien que fondées sur un respect mutuel, alors qu'il suscite un vif intérêt dans le milieu féminin: tant de mystère sur sa personne, de prestance et de singularité ne peuvent laisser indifférent.

C'est un être ponctué de vices: définitivement sociopathe, il n'éprouve aucune empathie, ni pitié, ni compassion ; ne vivant que pour lui-même, ses intérêts et son insatiable soif de pouvoir. Il n'hésiterait pas à sacrifier un proche pour parvenir à ses fins.

Maxime est un maître Hypocrite, vice que lui sert autant à se faire apprécier qu'à faire ce qu'il désire des gens: il aime flatter les autres sans en avoir l'air, dosant toujours ses propos sans même qu'il en soit conscient, leur fournissant de bonnes impressions, se montrant doux quand il le faut et terrible quand il le souhaite.

Intarissable orateur, il a toujours le mot juste, la répartie adéquate, et ne se laisse pas démonter par les insultes qu'il ramasse après avoir poussé à bout même le plus calme des interlocuteurs. Il prend plaisir à démonter le discours d'autrui, à en pointer du doigt les failles, à gagner tout simplement.

Car c'est un joueur invétéré. Grand joueur d'échecs, adepte des jeux de cartes, il décrit volontier sa vision du monde comme un terrain de jeu à échelle humaine. Maître dans ses choix, ses décisions, ses plans, il associe sa personnalité à l'As de Pique.

Grand, potent, subtil, et infaillible.

“ Ever Dream of Me.




Comment êtes vous entrés à CIEL?

Ce qui caractérise le plus le passage de Maxime à CIEL, c'est l'aspect brillant de ses études. A l'époque étudiant en Histoire, il étonna tous ses professeurs dès les premières semaines. Des résultats impeccables dans tous les domaines, une progression rapide dans la maîtrise du Leurre, une personnalité si discrète, si peu agitatrice... Il surprenait. Très vite, il sut gagner l'estime de beaucoup de professeurs, à tel point qu'il devint l'assistant du référent en Histoire dès la deuxième année.

Diplômes, récompenses, félicitations, le jeune homme rafla tout ce qu'il y avait à rafler. Il faisait figure d'élève parfait. Mais derrière cette statue de calme et de réussite inébranlable, se cachait autre chose, quelque chose de plus sournois. Maxime était une bombe à retardement. Secrètement, à son insu même, il nourrissait des ambitions bien sombres, refoulées au plus profond de son esprit. Le pouvoir, la puissance, l'ivresse d'une promesse maléfique, c'était ce qui animait fondamentalement sa progression universitaire: concrètement, il voulait briser le sceau pour étendre le monde des rêves à la réalité.

A l'époque, le professeur de Leurre perçut cet éclat malfaisant en lui, cette démente aspiration, et chercha à freiner sa progression en le bridant. Grossière erreur, si l'on considère l'acuité cérébrale de son élève. Cette tentative se solda par un échec, la persévérance de Maxime prenant le dessus. Pire encore, elle lui fit prendre conscience de sa volonté. Après l'acquisition d'une licence, il se lança dans la quête d'un master, puis d'un doctorat. A l'âge de 28 ans, il passa l'agrégation, et devint pendant un temps professeur d'Histoire à CIEL.

Le temps qu'on le nomme co-directeur. Il avait suffisamment joué de ses talents: en parfaite adéquation avec la loi nômique, il fit le bonheur du précédent directeur qui vit en lui un parfait second. Une opportunité pour lui de chercher à la source la nature du sceau. Car, il en était persuadé, si quelqu'un la connaissait, c'était bien lui.

Mais cette opportunité lui échappa, lorsque cette " petite tafiole " de Rufus Doe vint lui succéder après sa mort. Une mort non naturelle, ça c'était certain. Mais peu lui importait. Avec ce directeur ou un autre, il aurait ce qu'il voulait.



Comment voyez-vous le monde des rêves?

Le monde des rêves... L'endroit qui lui ressemble probablement le plus. Pour lui, ce lieu est une copie parallèle de la réalité, probablement plus réelle encore que la réalité elle-même. C'est là où seuls les plus habiles peuvent tirer leur épingle du jeu, continuer à mentir sans se faire démasquer. C'est là que chacun fait face à sa propre nature.

Cette sensation, il l'a depuis le début, depuis la première fois qu'il a franchi la porte marquée d'un C barré. Depuis qu'il a brandi son jeu de carte si particulier dans cette matrice intemporelle. Il en est certain, c'est là que le jeu prend toute son importance, toute sn ampleur.

Car jouer avec des êtres vivants dans la "réalité", c'est bien trop fade, bien trop aisé. Dans le monde des rêves, les désirs, les envies, les émotions se matérialisent, prennent vit et s'amoncellent autour de soi pour mieux se faire apprécier, mieux se faire sentir. On ne peut pas tricher avec soi-même, là-bas. Et on s'amuse davantage avec les autres.

Cette instabilité, ce désordre ambiant, ce chaos intenable qui ne demande qu'à péter à la figure du premier venu, cela le grise. Maxime est ivre de la sensation dévorante qui le saisit lorsqu'il devient, à part entière, l'As de Pique. C'est pour cela qu'il désire, et il le sait, détruire ce sceau désobligeant. Protéger les humains ? Connerie. Un vrai Nôme devrait savoir que sans le sceau, leur espèce serait dominante. Il n'aurait plus à se cacher. A se calfeutrer. Au contraire, ils pourraient dominer.

Le monde des rêves, plus réel que la réalité ? Peut-être un rêve dément. Probablement bientôt une folle réalité.



Capacité nômique: le Joueur de Carte

Depuis sa première intrusion consciente dans le monde des rêves, Maxime s'est trouvé en possession d'un jeu de cartes. La particularité de ce jeu réside dans le fait qu'il n'est composé qu'exclusivement d'As de Pique. Plus exactement, il n'est composé que d'As de Pique et de deux cartes Joker: une carte Joker noire, une carte Joker rouge. En apparence fini, le jeu de carte constitue une pioche inépuisable.

La carte Joker noire, dernier atout, lorsqu'il s'en sert, lui permet de quitter instantanément le monde des rêves. Il ne peut s'en servir qu'une fois par visite du monde des rêves.
La carte Joker rouge lui permet de lire, tel un mirroir, les capacités nômiques des personnes en sa présence. Parfois sous forme de texte, d'autres sous forme d'images.
Le reste du jeu n'est constitué que d'As de Pique qu'il peut tirer à l'infini. Ces cartes sont des armes de jet. Une fois lancée, la carte suit sa cible jusqu'à l'avoir atteinte ou qu'elle soit détruite. C'est une carte solide comme la pierre et tranchante comme l'acier.



Que pensez vous du code de loi?

La pureté de la race, il s'en contrebalance éperdument. En fait, s'il lui plaît d'aller visiter la couche d'une humaine, il ne se gêne pas. Il s'estime libre d'exercer ses désirs comme il l'entend. La loi nômique n'est qu'une contrainte nécessaire à ses yeux: s'il faut l'appliquer pour ne pas risquer les foudres du gouvernement, il l'appliquera. Il n'hésitera pas à dénoncer un hybride si cela lui permet de sauver sa peau, par exemple. De la même façon, il fera mine de mépriser les Inüés dans n'importe quelle circonstance. Tant que le sacrifice personnel n'est pas trop grand, il consent volontier à se plier à ce code.
Toutefois, si l'article 10 n'existait pas, il le balaierai d'un revers de main. Maxime méprise les règles en général. Toute forme d'ordre qui ne soit pas le sien lui est plus ou moins nuisible. Il en veut pour preuve l'article 3: quelle ineptie de se planquer alors qu'il serait en leur pouvoir de soumettre toute l'humanité !
De toute façon, une fois le sceau brisé, codes et lois n'auront plus court.





“Life is like a Chocolate Box.



5 Choses à savoir sur votre personnage:


° Il fume énormément.
° Il est amusé par le comportement des gens.
° Il aime les femmes. Follement.
° Il aime le conflit, le désordre, le chaos, le bordel... bref, tout ce qui s'en rapproche.
° Même s'il n'aime pas un alcool, il finit toujours son verre.



“Sound Like A Nightmare.


A l'évidence, Maxime est né dans une famille Nômique vivant près de Paris. Troisième d'une lignée de six petits Nômes, ce fut dans une branche de moindre envergure d'un des membres du gouvernement que le petit garçon nacquit, de parents Nômes, alors que son aîné avait déjà 12 ans. La mère, était une femme dodue et replète qui savait mener son petit monde à la baguette, et le père était un petit homme imposant, puissant et méprisant, qui n'eut que peu d'attention pour ses fils.

Dans l'ordre, Maxime eut cinq frères: Arthur, 51 ans; Grégoire, 47 ans; Théophile, 36 ans; Ursul, 32 ans; et enfin Marc-Antoine, qui devrait avoir 29 ans. Les deux premiers périrent dans un accident de voiture. Les deux suivants choisirent la tranquilité d'une vie humaine, laissant leur part nômique ne s'éveiller que lorsqu'eux mêmes s'endormaient. Le dernier, enfin, disparut mystérieusement à lâge de 22 ans.

Les premières années de la vie de Maxime se déroulèrent dans le calme. On attendait de lui qu'il devienne membre du gouvernement, rien de moins, on ne lui demandait donc pas autre chose que de faire attention à sa diction. En effet, quel piètre orateur ferait-il sans la pleine possession de sa verve ?
Mais le petit Nôme couvait, en lui, d'autres envies. Il ne deviendrait pas membre du gouvernement, pour la simple et bonne raison qu'il n'adhérait à aucune règle. Son problème de discipline devint de plus en plus grand jusqu'à ce qu'il atteigne l'âge de 12 ans. Sans qu'on comprenne pourquoi, il se calma. Sans doute avait-il pris conscience de son impertinence ?

A 15 ans, ses parents lui firent part de son identité Nômique. Cette langue étrange qu'on lui avait apprise depuis tout petit avec le Français lui paraissait désormais se présenter sous un autre jour. Maxime ne prit pas peur. Bien au contraire, il éprouvait une certaine fierté d'appartenir à cette race dont le code attribuait le qualificatif " supérieure ". Il se pencha davantage sur le langage nômique. Cela avait une nouvelle importance pour lui.

L'apprentissage de l'écriture s'était fait plus fastidieux que celui de la lecture au cours de son enfance, mais le tout étant assez rudimentaire, il était parvenu à se démarquer de l'ensemble de ses frères, d'autant plus qu'il faisait preuve d'une étonnante aptitude à parler et à apprendre. Il avait toujours montré de l'intelligence. Il savait calculer, raisonner, planifier et interpréter correctement les signes annonciateurs de tel ou tel événement, caractéristiques de telle ou telle personnalité. Très vite il prit conscience de la fragilité de la nature humaine et de la facilité avec laquelle il pouvait se jouer d'autrui. Il en fit un dogme. Une pratique. Il ne compte plus le nombre de jeune filles qu'il a roulées, de garçons auprès desquels il se faisait passer pour un ami, de gens dont il a obtenu plus qu'il n'aurait dû.

Passé 16 ans, il n'attendait plus qu'une chose: rejoindre, comme ses aînés, cette fabuleuse université que ses parents appelaient CIEL. Pour lui, elle représentait beaucoup. La promesse de l'extension de ses capacité, l'assouvissement de son désir de découvrir le monde des rêves de manière consciente, de rencontrer d'autres de son espèce, et d'apprendre, tout simplement.

Et il l'intégra, le bac humain en poche: sa soif de connaissance et son intelligence singulière, s'étaient concrétisées en un examen presque parfait. Parallèlement, il savait correctement écrire le nômique, il lisait bien, il avait une parfaite maîtrise de l'enseignement de la Loi.

Les premières années à CIEL furent le début d'une ascension grandiose; il fut nommé assistant par le professeur d'Histoire Ancienne dès la seconde année. En trois ans, il avait déjà fait plus de trois cents conquêtes féminines. Puis il obtint sa licence. La maîtrise, le doctorat, puis l'agrégation. L'orgueil, la froideur, qu'il avait hérités de son père, s'en gonflèrent. Il savait ce qu'il voulait. Et ce qu'il voulait, c'était le pouvoir. Plus qu'un pouvoir politique. Non, ça, il pouvait s'en saisir facilement, et il n'y avait aucun enjeu. Il fallait étendre le rêve à la réalité, permettre aux Nômes de devenir l'espèce dominante, et seulement à ce moment, prendre les têtes des gouvernants, envoyer aux ordures leur Loi dérangeante, et s'asseoir sur leurs chaires.

Il fut professeur d'Histoire Ancienne et Médiévale à CIEL pendant un an. L'année suivante, il fit en sorte que le directeur le nomme son adjoint. Ce fut un coup de maître, il ne restait plus qu'à cuisiner son "ami" pour en savoir davantage sur le sceau. Mais hélas, le directeur périt dans des circonstances qu'il jugea douteuses, et ce fut Rufus Doe qui prit sa place. Maxime ne l'apprécie pas plus que le précédent directeur, mais il n'a d'autre choix que de faire avec, même si sa frustration est à son comble: sa place aurait dû lui revenir. Alors, il aurait pu agir... Pour cela, il entretient une certaine rancoeur à l'égard du directeur. Mais pour cela, il est plus que jamais motivé. Et, bien évidemment, il se fait passer pour un ami.

Depuis neuf ans, il exerce sa fonction de co-directeur aux côtés de Rufus. Il ne compte pas faire durer le plaisir bien longtemps encore.




“Sleeping In the Grove.







    Pseudo: L'As de Pique
    Pourquoi vous être inscrit sur CIEL? On m'a connu sous le pseudo de Nathaniel Méreau quand le forum ne s'appelait alors que CIEL...
    Un commentaire? Je serai gentil.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atalante V. Belmont

avatar

Copyright : Chrom's, AMARILLYS, Maya, Omnia
Faculté : Lettres
Citation : blah

Me, Myself and I
My secrets: blah.
I Dream about: blah.
Relations:
MessageSujet: Re: Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique   Lun 27 Sep - 14:23

Bon alors, par où commencer…
Bon, tout simplement, même avec toute la bonne foi du monde, c’est impossible de valider ta fiche dans l’était actuel. Pourquoi donc? Parce que je vois que tu étais dans l’ancienne version du forum, et que visiblement tu n’as pas lu, ou alors très vaguement parcouru, le nouveau contexte. Nouveau contexte bien différent de celui que tu as connu… Je te rappelle au passage que tout les personnages sont nés et ont grandit dans le monde des rêves, la seule vie humaine qu’ils ont eu, c’est celle qu’ils ont rêvés, étant sous directeurs ton personnage devrait le savoir, et donc la vie de famille, le lycée avec les humains… ça me semble vraiment pas logique. Au pire si il y a quelque chose que tu n’as pas comprit dans le nouveau contexte, demande donc, et on te répondra.

Quand au personnage en lui-même, un sous directeur manipulateur j’ai envie de dire pourquoi pas. Mais très franchement, je ne vois vraiment pas comment tu comptes t’intégrer au RP si tu joue « monsieur je sais tout et je peux tout faire » après ça ne tient qu’à toi, mais je ne pense pas que ça plaise aux gens de jouer avec monsieur parfait… Et pourquoi vouloir détruire le sceau si ton personnage se moque des lois nômiques? Et pour finir tes capacités dans le monde des rêves. Je pense que tu t’es laissé emporter, parce que vraiment, une histoire de jeu de cartes surpuissant, d’analyse et d’attaque, on est pas dans les Xmen, manque plus qu‘une explosion et tu nous refais Gambit.

Je te conseille donc d’éditer tout ceci! Bonne chance!

_________________


Come, hearken then, ere voice of dread,
With bitter tidings laden,
Shall summon to unwelcome bed
A melancholy maiden!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime d'Ordalie

avatar

Age : 46
Emploi/année d'étude : Co-directeur
Faculté : Lettres
Citation : " Carte. "

MessageSujet: Re: Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique   Lun 27 Sep - 14:37

Ho, je l'ai lu, j'ai simplement mal compris le contexte. Je pensais qu'ils avaient une vie humaine malgré tout. Où est CIEL, dans ce cas ? Dans le monde réel ou dans le monde des rêves ? Pourquoi passent-ils du monde des rêves au monde réel si c'est le cas ?

En ce qui concerne le caractère du personnage, ceux à qui ça ne plaira pas de jouer avec moi n'auront qu'à pas le faire =) Mais ma foi, notons que c'est un hypocrite fini. Il n'est pas censé montrer qu'il est un salopard. D'un point de vue strictement RP, ça ne devrait pas poser de problème.

Pour répondre à ta question, la raison pour laquelle il veut détruire le sceau est indiquée sur ma fiche: pour étendre le rêve à la réalité, et ainsi permettre au Nômes d'exercer leur pouvoir partout. Ce qui n'est pas forcément en adéquation avec le code de loi, puisqu'il interdit à quiconque de révéler la nature et l'existence des Nômes. Je ne comprends pas pourquoi vouloir le détruire ne pourrait pas aller de paire avec le fait de se foutre du code... Mea culpa, explique moi =)

Pour le jeu de cartes je peux tout à fait supprimer le Joker rouge, ce qui supprime l'aspect analytique de la capacité, qu'en dis-tu ?

EDIT: si j'avais voulu tapper dans le X-men, j'aurais fait de lui un Magnéto. On n'en est pas encore là, je crois Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atalante V. Belmont

avatar

Copyright : Chrom's, AMARILLYS, Maya, Omnia
Faculté : Lettres
Citation : blah

Me, Myself and I
My secrets: blah.
I Dream about: blah.
Relations:
MessageSujet: Re: Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique   Lun 27 Sep - 14:52

CIEL se trouve dans le monde réel, et c'est justement une espèce de réveil, comme une douche froide dirons nous.

Ouais justement, je trouve personnellement bien trop facile qu'il arrive aussi bien à dissimuler sa nature, au point de prendre tout le monde pour des imbéciles. Mais enfin, c'est toi qui voit, je n'ai pas à dire à quelqu'un de changer sa psychologie. Il me semble juste que le côté badass d'un personnage est difficile à intégrer dans un rp, et parfois très lourd à jouer. Mais si tu es sûr de toi...

Étant donné que le sceau est le rempart de l'existence des nômes, et que sans, tout ce qu'ils ont créer ne servira plus à rien, ça me semble assez tordu.

Non, c'est pareil, en plus d'être bien trop puissante, cette capacité n'a vraiment rien à faire dans le forum... Si tout le monde possède des armes qu'on ne peut pas éviter, on ne va jamais s'en sortir. Je suis désolée, mais tu vas vraiment devoir trouver autre chose.

Et pour finir, détail que j'avais oublié, une icon c'est 100x100, et donc l'image mise dans la dernière partie est bien trop grande.

_________________


Come, hearken then, ere voice of dread,
With bitter tidings laden,
Shall summon to unwelcome bed
A melancholy maiden!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maxime d'Ordalie

avatar

Age : 46
Emploi/année d'étude : Co-directeur
Faculté : Lettres
Citation : " Carte. "

MessageSujet: Re: Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique   Lun 27 Sep - 14:59

Atalante V. Belmont a écrit:
Étant donné que le sceau est le rempart de l'existence des nômes, et que sans, tout ce qu'ils ont créer ne servira plus à rien, ça me semble assez tordu.

Je vois pour ma part davantage le sceau comme le rempart entre le rêve et la réalité, et c'est tout. Qu'ont créé les Nômes exactement ? Par ailleurs, ça ne m'explique pas en quoi c'est en inadéquation avec le fait de se moquer du code.

Du reste, je changerai ce qu'il y a à changer, je vous préviendrai quand ce sera fait. Merci de ta patience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maxime Ambroise d'Ordalie, l'As de Pique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» [Foot en Herbe] Christian Gourcuff, qui s'y frotte s'y pique !
» Monture épique!
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre
» Maxime '' Le Québecois'' Hébert

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 

Hors rpg

 :: TO BE OR NOT TO BE?
-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Signaler un abus | Forum gratuit